Convoyeurs–station sur la ligne Toulouse – Foix

Les premiers cachets

Sur cette ligne la levée des boites mobiles de gare par les courriers-convoyeurs démarra au tout début de 1867. Les premières dates connues d'utilisation du timbre convoyeur-station sont effectivement de 1867. Voici par exemple deux lettres de 1867 :

Cette lettre datée de juin 1867 a été jetée dans la boite de la gare de Pamiers ou bien donnée de la main à la main au convoyeur. Celui-ci a apposé son timbre PAMIERS F.T. au recto et a dirigé la lettre sur le bureau de Toulouse qui a frappé son timbre à date au verso et a oblitéré le timbre-poste avec son losange GC 3982 (peu lisible ici).
Lettre du 31/10/1867 avec cachet convoyeur station CINTEGABELLE F.T. (Cintegabelle se trouve en Haute Garonne entre Auterive et Saverdun).

Les cachets tardifs

Ce timbre « convoyeur-station » est connu jusqu'en 1877 [1]. Pour ma part, la date la plus tardive que je connaisse est le 22 octobre 1877 soit quasiment deux mois après l'ouverture du tronçon Foix – Tarascon (la lettre est présentée page suivante). Pour illustrer ces cachets tardifs, je propose ici 2 lettres de 1877 affranchies par des « Sage » et montrant l'oblitération de ces timbres-poste par le timbre convoyeur-station [2].

Cette lettre à destination de Mane près de Salies-du-Salat (Haute Garonne) est datée d'avril 1877 ; le convoyeur a frappé son timbre PAMIERS F.T. au recto de cette lettre puis a oblitéré le timbre-poste, un Sage 25c outremer, avec ce même timbre. Le verso présente un autre cachet convoyeur-station, BOUSSENS BOUS.StG. (Salies-du-Salat se trouve sur la ligne Boussens – St Girons) ainsi que le timbre à date du bureau de Salies.
Autre lettre tardive : de Cintegabelle (Haute Garonne) à Toulouse du 4 août 1877. On remarquera l'affranchissement composé d'un Sage 15c gris type IIA (émis dès 1876) et d'un Sage 10c noir type II (émis en janvier 1877).

Prochaine page : le flux postal...

La gare de Pamiers
A quai, un convoi tracté par la 120 n°55 ; cette locomotive de vitesse, construite par les Ets Schneider du Creusot, fut mise en service en 1880.

Accueil Convoyeur-station Convoyeur-ligne Page suivante

[1] « Catalogue des cachets courriers-convoyeurs stations de France », J. et V. Pothion, éditions la Poste aux Lettres (1988).

[2] en application de la note parue au Bulletin Mensuel n° 65 supplémentaire d'avril 1876.