Convoyeur-ligne : de Toulouse à Tarascon-s-Ariège

Enfin le rail à Tarascon !

1877, année où le rail arriva à Tarascon-sur-Ariège à la grande satisfaction des édiles ariégeois ! Car Tarascon, situé au confluent de la haute vallée de l'Ariège (le Sabarthès) et de celle de Vicdessos, était dans la seconde moitié du XIXème siècle au coeur d'un véritable pays industriel : d'une part industrie extractive (fer du Rancié, ardoises de Siguer, talc de Luzenac...), d'autre part industrie sidérurgique (deux hauts-fourneaux installés à Tarascon vers 1870 et de multiples taillanderies, forges artisanales utilisant la force hydraulique et produisant essentiellement des outils aratoires).

Vue générale de Tarascon. Au premier plan, les abords sud de la gare de la Cie du Midi. Au fond, s'ouvre la haute vallée de l'Ariège ; sur la droite, on distingue la fumée des hauts-fourneaux. Tarascon : le bâtiment voyageurs de la gare du Midi vers 1925. A l'arrière-plan, le roc de Sédour.

Les timbres à date de type 1

L'importance économique de Tarascon explique sans doute que plusieurs services quotidiens (on dit aussi des « ordinaires ») de convoyeur aient été mis en place progressivement entre Toulouse et Tarascon : ainsi, au moins 3 ordinaires dans le sens Tarascon – Toulouse en 1885, comme l'indique la lettre ci-dessous.

Lettre de la direction du Grand Etablissement Thermal d'Ussat à l'Administrateur des Hospices de Pamiers qui en étaient propriétaires. Cette lettre du 30/06/1885, a vraisemblablement été jetée dans la boite de gare de Tarascon (Ussat est à quelques kilomètres de Tarascon). Le cachet convoyeur-ligne est de type 1 et de couleur bleue avec indicatif de ligne TARASCON-S-A. A TOULOUSE.

Ces convoyeurs utilisèrent simultanément des timbres à date de type 1 qui, dans l'indicatif de ligne, présentaient trois intitulés différents de Tarascon-s-Ariège : TARASCON-S-ARIÈGE, TARASCON-S-A. et TARASCON.


Les 3 sous-types du type 1 : 3 intitulés de ligne différents
(noter que la couronne du 1er timbre porte également une petite étoile destinée à améliorer la lisibilité de l'intitulé)


Les variantes du type 1 « TARASCON A TOULOUSE »
D. Boldarino a observé que ce timbre à date présentait en fait 2 variantes (diamètre du cercle ondulé extérieur un peu plus grand sur le cachet de droite ; par suite l'intitulé de ligne est plus éloigné du cercle ondulé) : voici 2 pièces qu'il m'a aimablement permis de reproduire.

Après 1888

A l'ouverture du tronçon Tarascon – Ax (avril 1888), les ordinaires du service Toulouse – Tarascon furent presque tous prolongés jusqu'à Ax et devinrent donc des ordinaires du service Toulouse – Ax les Thermes. Cependant, un service partiel de Toulouse à Tarascon (aller et retour) fut maintenu assez longtemps : les dates que j'ai vues sur pièces s'échelonnent entre 1888 et 1939. Aux environs de 1890, les 3 sous-types du type 1 sont observés, mais toujours avec des bloc-dateurs comportant des éléments en caractères bâtons. A partir de 1900, deux types de timbres à date ont été utilisés [1] :

Quelques lettres pour illustrer :

Lettre du 1/1/1889 avec timbre à date de type 1 et d'intitulé TARASCON-S-ARIÈGE A TOULOUSE. Le bloc dateur comporte 2 éléments en caractère bâtons : le jour et le millésime.
Lettre du 24/6/1924 avec timbre à date de type 1 et d'intitulé TOULOUSE A TARASCON (avec bloc-dateur entièrement en caractère bâtons). Le timbre-poste a été émis en avril 1924 pour célébrer les J.O. de Paris.
Cachet convoyeur-ligne de type 3 TARASCON A TOULOUSE sur carte postale illustrée affranchie par une Semeuse 40c bleue (tarif d'août 1926) et datée du 17/8/1934.
A droite , une vue agrandie du même cachet frappé au recto de la carte. On notera dans le bloc dateur l'étoile qui remplace le n° d'ordinaire.

...poursuivons vers Ax les Thermes...

Accueil Convoyeur-station Après 1945 Page suivante

[1] V. Pothion, dans son « Catalogue des cachets courriers-convoyeurs-lignes 1877-1966 », indique l'existence d'un cachet de type 2 TARASCON A TOULOUSE (uniquement dans ce sens), mais je ne l'ai encore jamais vu.